lundi 18 août 2014

Tendance / Normcore


  Après le hipster, voici le nouveau phénomène qui agite la toile et les réseaux sociaux depuis quelques temps. Mais qu’est ce que vraiment le style « Normcore » ?

Ce style (ou pardon) ce non style, va faire plaisir à toutes les personnes qui ont un peu de mal côté mode. Leurs fashion faux pas à répétition ? Et bien, des à présent c’est fini ! Leurs moments de gloire fashion est enfin arrivé.
Le « style » normcore est la contraction de normal et de hardcore. Une normalitude porté à son extrême. Par ce terme (employé un peu par erreur) la journaliste Fiona Duncan décrit les silhouettes qu’elle à repéré dans les rues de Soho en se promenant. A-t-elle pensé un instant que ce terme, ferait tant que ça parler sur la toile ? Je ne pense pas, non.


Mais alors, son cousin le hipster, faux marginal et vrai joujou de la société de communication, aurait-il fini par lasser à force d’hipsteriser nos restos préférés ? Contrairement au hipster qui dit ne pas suivre les tendances (affirmation pas totalement vrai), le style normcore, lui ne ment pas quand il dit rejeter les diktats de la mode.  La mode actuelle étant une simple vitrine des marques et les it pièces, le normcore préfère en quelque sorte se recentrer sur lui-même ; se fondre dans la masse.
Les pièces qu’il va vénérer : jeans, baskets (mais pas de marque, attention), les chemises blanches ou encore les doudounes Uniqlo. Un non style rappelant fortement le style vestimentaire simple mais néanmoins efficace des ados !

Les égéries (hors norme) de cette tendance dont le nom a envahi tous les réseaux sociaux à coups de hashtag ? Steve Jobs ou encore Jerry Seinfeld. Certaines marques ont bien compris le phénomène, comme Gap ou encore Decathlon (et oui, aujourd’hui Décathlon n’est plus seulement une enseigne sportive). Le comble « du luxe » normcore ? Sûrement acheter ses fringues dans son supermarché. Car OUI, l’heure est véritablement à l’éloge de la banalité. Un état d’esprit que l’on retrouve même sur les podiums. Karl Lagerfeld a fait défiler ses mannequins en tailleur Chanel dans un supermarché, quand Jeremy Scott détourne le logo de Mac Donald sur toute la collection Moschino. N’ont-ils, plus aucune limite ?

Cette tendance est un regard ‘efforthless » poussé à l’extrême et apparemment là, pour durée. Ce n’est rien d’autre qu’une réaction « contre le besoin de s’habiller d’une manière unique et différente ». En s’habillant dans la tendance normcore qu’est ce qu’une fille peut bien penser ? (parce qu’il faut bien l’avouer, ce style n’est pas des plus saillant) : « Je suis tellement COOL que je peux porter ce tee-shirt blanc (basique) et toujours être cool ! ».

Bref, pour se démarquer, jouez la carte de la normalité. Mais bon, la mode n’est plus à un paradoxe près !
Maintenant l’anti tendance devient tendance. Les normcores vont-ils devancer les hipsters ? Seul le temps nous le dira !

Le style de Steeve Jobs est la référence dans la tendance.

xo

Réactions :

1 commentaire :

Fourni par Blogger.