mardi 29 juillet 2014

Jusqu'ou peut-on accumuler les bracelets ?


Certaines créatrices vous dirons qu’on en a jamais trop. Que du moment que l’on adopte un style vestimentaire plutôt simple, on peut jouer sur l’exagération de bracelets. Mais il y a tout de même certains codes à respecter. A vous de voir quels styles vous préférez !




Alterner manchettes et joncs fins
Il est vrai qu’une accumulation dans les règles, repose principalement sur la taille des bracelets choisis, davantage que sur leurs couleurs ou matières. L’astuce est d’alterner des manchettes (pas trop grandes non plus !), avec des bracelets tout en finesses. Car  une accumulation de manchettes côte à côte vont donner un effet trop lourd sur le bras, alors qu’apporter de fines chaînes va donner ce côté sensuel et féminin.




Rester dans les mêmes teintes
Si comme Victoria Beckham, vous avez les moyens de porter uniquement de la joaillerie, pas de problème, vous pouvez tout associer (or blanc, or jaune, or rose et même or noir). En revanche, si comme moi, votre budget vous oblige à porter des bracelets fantaisie (de moins grande qualité bien sur !), sachez que les faux pas peuvent être très rapide. Votre mère ne vous l’a jamais dit ? Pas d’or avec de l’argent ! Idée reçue qui persiste notamment chez les traditionalistes. Il est vrai, qu’en matière de fantaisie, mixer des bracelets aux couleurs de métaux différents est à éviter, car le contraste de ceux-ci sera trop marqué. (Toujours écouter sa mère). Mais pour le reste, c’est à votre guise. Vous devez assortir les couleurs comme vous le feriez sur votre look.



Calmer les diamants avec une touche décalée
Votre mari ne vous offre que des diamants ? Vous ne connaissez pas le mot « fantaisie » et ne jurez que par de l’or véritable. Pensez tout de même à incorporer (comme dans une bonne recette) un bracelet original, pour décaler l’ensemble, et par la même occasion, vous rendre un peu moins snobe. Car l’accumulation de bracelet est à l’origine une pratique estivale, qui se manie avant tout avec légèreté. Le bracelet tatouage ? Bonne idée pour « rajeunir » votre poignet.





Attention aux bracelets « de saisons », hors saison
Quand on parle de bracelet « de saison », on peut plutôt dire bracelet d’été. D’ailleurs, il est presque impossible de ne pas croiser cette accumulation de bracelets tressés (pour la plus part) à partir du mois de juin près des spots branchés. Bracelets brésilien, à perle, à pompons… tous s’accordent sur le fait d’être sur vitaminé et hyper colorés. Une jolie manière de balayer la morosité de l’hiver pour laisser place à la festivité de la saison estivale. Une tendance accessible à tous, par le DIY et les nombreux conseils des bloggeuses.  Inutile de vous dire que l’ensemble doit rester harmonieux et stylé.




Eviter les breloques, sauf si vous aller à Coachella
Ce petit bruissement caractéristique des bijoux qui clinquent à chacun de nos pas ? Non merci, personnellement je ne veux pas tomber dans la vulgarité ! Dans ce cas, il faut choisir des joncs bien ajustés à son poignet et éviter toutes breloques inutiles. Sauf  bien sure, si se sont des petits scarabées sertis de diamants verts qui pendent de vos poignets… C’est comme en maths, il faut toujours une exception pour confirmer la règle !






Vous pouvez, bien sûre suivre d’autres styles (tribal, fluo, classique ou encore naturels), mais sans jamais perdre de vue les précieux conseils que je viens de vous donnez.




Tout fois, il vous reste une dernière option : faire un mix de tous les styles, et espérer que ça colle ! 

xo


Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.