lundi 21 juillet 2014

Haute Couture Parisienne 2014


AH ! La semaine de la Haute Couture parisienne. Un événement très attendu par tous les gothas de la mode du monde entier.
C’est le moment pour les créateurs de présenter au public tous leurs savoir-faire, pour ensuite se faire un nom dans le secteur impitoyable du prêt-à-porter de luxe/créateur. Mais au-delà du spectacle que nous offrent les défilés Haute Couture, cette semaine si particulière peut réserver bien des surprises, dans les rues notamment.
Toutes les rédactrices, acheteuses et même les clientes se retrouvent en même temps dans les rues de Paris, et offrent à nos yeux, une ribambelle de couleurs et d’excentricité. Il y a aussi tous ces jeunes qui campent devant les lieux des défilés en espérant pouvoir y entrer (sans grand succès) – (mais il faut toujours essayer !).
Tous ces looks, que l’on peut voir sur internet (si on n’a pas la chance d’habiter à Paris) donnent en quelque sorte de la bonne humeur à la ville et ses habitants, et surtout du rêve !


Petite histoire perso – Pour avoir assisté à un défilé de prêt-à-porter en janvier dernier, je peux comprendre toute l’envie de ces jeunes qui veulent eux aussi voir le show.
Ce défilé, j’ai pu y assister grâce à une amie qui était en stage chez …. Maison Rabih Kayrouz ! Et elle a pu m’avoir une place. Elle m’a annoncé la nouvelle, une semaine avant le défilé. On est allée manger le vendredi soir dans un petit resto américain de Paris. Et c’est là, qu’elle me dit avec un grand sourire : « J’ai une surprise » tout en sortant de son sac à main, une grande enveloppe blanche.  Sans mentir à ce moment précis, mon visage à dû s’illuminer. Je n’y croyais même pas ! Un bonheur !
Le dimanche suivant, pour assister à mon premier défilé (et je n’espère pas le dernier), on peut dire que choisir ma tenue à été un peu (bon je l’avoue, beaucoup) plus compliqué que d’habitude. Pour cet événement j’ai choisi une petite jupe patineuse noire en néoprène, un tee shirt gris tout simple, une paire de collants opaques noirs, un perfecto en cuir noir (aussi !) avec une fourrure grise sans manche. Et dans les pieds, des bottines noires cavalières. Un look simple (et ma foi très noir) auquel j’avais ajouté des ongles bordeaux et un maquillage nude.

Le jour J, je suis arrivée très tôt au Palais de Tokyo, pour avoir une « bonne place ». J’ai donc pu admirer les tenues (« particulières ») des professionnels. Après environ 1h d’attente (et oui c’est long) nous avons pu entrer dans la salle. Ma place ? Euh … on ne peut pas appeler ça une place ! Mais super bien située malgré tout (je crois bien que j’ai eu beaucoup de chance). J’ai pu voir les looks de près et en entier (des chaussures à la coiffure). « Ma place » était aussi parfaite car juste en face d’Alexandra Golovanoff et de Mademoiselle Agnès.
Autant vous dire que rencontrer des professionnels comme elles, était un rêve pour moi qui veut faire en quelque sorte le même métier qu’elles.
Enfin bref, tout ça pour dire que je ne remercierai jamais assez mon amie et que, niveau look la semaine de la mode en prêt à porter n’a rien à envier à celle de la Haute Couture.

Pendant cette semaine, le moindre endroit pour s’asseoir et contacter son bureau (comme ici un scooter) est le bienvenu.


Et voilà, j’ai voulu vous faire partager un de mes plus beaux jours dans la mode, et j’espère que ça vous aura plu.


Voici la petite vidéo que j'ai faite lors du défilé Maison Rabih Kayrouz, pour l'automne/hiver 2015 ! 

xo


Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.